31 août 2016

Retour en Chine...!

Cela faisait un an et demi que je n'avais pas été en Chine. Mes activités entre le Vietnam, Dubai et la France ne m'avait pas laissé le temps d'y revenir. Ce qui ne m’empêchait pas de travailler sur mes projets chinois. Je suis arrive mi août, avec un retard de plus trois heures apparemment du à un typhon sur Hong Kong. La veille j'ai pris un vol Dubai => Hong Kong où j'ai eu la surprise d’être surclassé en business sur Cathay Pacific pour la 2ème fois de ma vie. Le champagne et le vol en position couchette était assez agréable ;)
Je suis arrivé sur Beijing le même soir que mes deux partenaires de business pour Somuchpoker.com, un venant de Saigon, l'autre du Cambodge. Je leur ai montré Sanlitun, depuis le temps que je leur en parle. Mais sanlitun a bien changé.. On est passé d'un environnement avec 90% d'étrangers à un environnement avec 90% de chinois. Il est loin le temps où la fête était toute la nuit en été. A 3h du matin, c'est très calme. Sanlitun n'est plus que l'ombre de lui-même, plus aucun intérêt. D'ailleurs les étrangers ne sont plus présents dans la ville non plus, les effectifs sont en forte baisse. J'ai pu voir la confirmation de ce fait en allant au bureau des entries exit pour mon visa. Auparavant c'était blindé d'étrangers et il fallait faire une heure de queue. Aujourd'hui, en 10 minutes c'est réglé.

Mes partenaires étaient présents sur Beijing car on couvrait un tournoi de poker, la première mouture de l'Asia Poker League. Et oui, le poker et bien autorisé en Chine et pendant une semaine nous avons fait la couverture média au Beijing Club Poker, situé sur Gongti Xi Lu, le quartier des clubs branchés à coté du stade. Si on m'avait dit il y a 10 ans, quand je buvais des vodkas redbull dans les clubs Banana café et autre Chivas, que 10 ans plus tard je serai de l'autre coté à faire une couverture de tournoi en étant partenaire CTO du premier média de poker en Asie... 

Le club de poker est un immense building de 5 étages avec des dizaines de tables. Des affiches du tournoi avec notre logo étaient partout, excellente notoriété pour nous. Ma femme nous a rejoint quelques jours après puis on est allé sur Dalian pour mon permis de résidence. Encore quelques jours ici, puis ce sera direction Shanghai pour y résider. Il y a 10 ans j'ai vécu 2 mois à Shanghai donc je ne connais pas vraiment la ville. Avec cette nouvelle expatriation, un nouveau challenge s'offre à moi.