31 août 2014

Tourisme médical à Oman

Je viens de passer un mois et quelques sur Dubai, cette ville magnifique et si agréable dans cette saison chaude qui atteint les 40 degrés en journée voire plus.

J'ai même pu arriver à la fin du ramadan, histoire d'expérimenter la pratique en pays musulman. Oui je confirme, on ne peut pas manger avant 19h, tout est fermé, apart les épiceries.

Histoire de faire un break je suis allé en compagnie de ma mère qui sortait pour la première fois de l'Europe dans le pays à coté : Oman.
Autant à Dubai c'est la bouilloire, autant Muscat la capitale d'Oman est très agréable. Pourtant ce n'est qu'à une heure d'avion! J'ai bien apprécié Muscat qui n'est encore pas trop touché par le tourisme de masse. C'est une ville originale parsemé de collines et de forts. La bouffe est très bonne et vraiment peu cher, largement meilleur rapport qualité prix que Dubai.

Etant la bas et vu que j'avais mal aux dents, j'en ai profité pour voir si par hasard il y avait un dentiste connu sur Dubai. Un coup de Google m'a très vite emmené sur la star des dentistes étranger sur place, un hollandais installé depuis 20 ans sur Muscat. Qui de surcroît parle très bien français. Un petit check up des dents a révélé deux carries. Depuis le temps que je n'avais pas vu la fraise d'un dentiste, ce n'est pas étonnant...
Le toubib étant super sympa et pas cher, je me suis dit que j'allais passé sur le billard. Rendez-vous pris pour le lendemain, une heure de travail, deux carries fraisées, deux plombage de fait avec une main d'artiste.

Une des raisons de plus de vivre à l'étranger, c'est d'avoir des soins de très bonne qualité pour un tarif défiant toute concurrence. Mais le top est de pouvoir avoir une vraie relation sympathique afin de discuter entre expatriés de longue date. Nous avons longuement discuté de nos voyages et de nos vies. Et le SAV est sans limite avec la possilité d'appeler le dentiste quand je veux directement sur son portable si j'ai des questions médicales ou hors médicales. Ce n'est pas en France qu'on aurait un tel service de proximité ;)

31 juillet 2014

Coupe du monde 2014 à Berlin!

Une fois n'est pas coutume, j'ai fait la coupe du monde pour la première fois depuis 12 ans en Europe. La dernière que j'ai vécu sur le continent étant celle de 2002.
Je n'ai pas un grand intérêt pour le foot excepté pour la coupe du monde ou je trouve l'ambiance intéressante et le melting pot des nationalités correspondant à ma vie. 
Or vu que cette année elle était au Brésil, et donc à des heures abusives en Asie, j'ai préféré me déplacer du coté européen!

J'ai commencé l'ouverture sur Paris, avec mon pote Laurent que je n'avais pas vu depuis 7 ans, et avec qui nous regardions de façon abusive la coupe du monde 2006 en Chine, séchant au passage bon nombre de cours car c’était une bonne raison pour ne pas aller en cours ;-)

J'ai continué sur Grenoble en famille, puis j'ai continué sur Nice, histoire de voir la défaite française contre l'ennemi juré. Ce qui tombait bien pour la suite puisque j'étais ensuite sur Berlin!

J'étais en effet sur place pour voir le dernier match de finale et la consécration allemande. Malheureusement ce soir là il pleuvait pas mal, tout était bourré, donc on a regardé le match à la maison entre potes. On est quand même parti célébrer la victoire allemande à la porte de Brandebourg à une heure du matin, sous l'air de "Don't cry for me Argentina". Il y avait quand même 500.000 personnes et l'accès était fermé dans l'après-midi. Nous avons pu avoir un aperçu de l'ambiance, mais malheureusement c’était plutôt la fin. Et très rapidement il n'y avait plus énormément de monde dans les rues...

Conclusion : être au bon endroit au bon moment c'est bien, encore faut-il avoir suffisamment de motivation pour en profiter. Or en devenant vieux, on a plus trop envie d'attendre 5h sous la pluie au milieu de 500.000 personnes ;)


30 juin 2014

Trip en Macedoine - Skopje

J'ai passe il y a quelques semaines une dizaine de jours en Europe de l'est entre Dubai et Paris, histoire de m'acclimater petit a petit pour revenir en France.
Apres un atterrissage sur Sofia / Bulgarie que je connaissais deja, je suis parti le jour d'apres direction la Macedoine, pays quasi inconnu...donc qui m'attire. Au passage pour faire du change a Sofia, n'allez pas dans les bureaux de change avec leur taux abusif....mais au casino! En effet, le but des casinos c'est de vous faire jouer, pas de prendre une commission sur le taux de change, ce qui fait qu'ils ont le meilleur taux de change ;-)
Apres environ 5h de bus me voila arrivé sur Skopje, capitale de la Macedoine. Il est déjà tard donc je me contente d'aller dans mon hostel, un endroit familial ou je fais connaissance avec une israelienne. Le lendemain, direction la ville pour trouver un internet afin de travailler car une mechante tempete a couper depuis 15 jours l'internet de mon hostel. L'alliance francaise m'heberge pour travailler quelques heures. Ensuite decouverte de la ville en profondeur. Le style medieval/ottoman avec ses nombreux minarets et tres interessants. Le chateau offrant une belle vue de la ville vaut le detour. Un arriere gout de vieux nice m'attends dans le dedale de rues en descendant du chateau, comme a Nice en fait ;)
Encore une journee de plus dans la ville a visiter les musees avec un chinois de Beijing que j'avais rencontre dans mon hostel, qui travaillait en Allemagne. Anecdote marrante 1 du musee : le chinois de 10 ans de moins que moi a payer sa place plein tarif. Le guichetier m'a demande si j'etais etudiant, j'ai dit oui, il m'a donne un billet demi tarif etudiant... Faut croire que je suis encore bien conserve a 34 ans.
Anecdote 2 : nous etions en tout 4 visiteurs + le guide (obligatoire). Il y avait mon collegue court terme de Beijing, moi-meme, un homme d'affaire de Shanghai qui s'est joint a la visite et son traducteur slovene parlant un chinois parfait. 100% de visiteurs sinophones dans un musee en Macedoine, qui dit mieux?

Plus tard, direction le Montenegro en bus de nuit. Je prends un tampon sur mon passeport mais je n'arrive pas a le lire. Je fais une halte pipi a mi chemin, remonte dans le bus, fais plus connaissance avec mon voisin, un montenegrin. Surprise, il m'apprends que je viens d'uriner au Kosovo... Il faudra que je retourne voir de plus pres, je n'ai pas vu grand chose.
J'ai passé il y a quelques semaines une dizaine de jours en Europe de l'est entre Dubai et Paris, histoire de m'acclimater petit à petit pour revenir en France.
Après un atterrissage sur Sofia / Bulgarie que je connaissais déjà, je suis parti le jour d’après direction la Macédoine, pays quasi inconnu...donc qui m'attire. Au passage pour faire du change à Sofia, n'allez pas dans les bureaux de change avec leur taux abusif....mais au casino! En effet, le but des casinos c'est de vous faire jouer, pas de prendre une commission sur le taux de change, ce qui fait qu'ils ont le meilleur taux de change ;-)
Apres environ 5h de bus me voila arrivé sur Skopje, capitale de la Macédoine. Il est déjà tard donc je me contente d'aller dans mon hostel, un endroit familial ou je fais connaissance avec une israélienne. Le lendemain, direction la ville pour trouver un internet afin de travailler car une méchante tempête à couper depuis 15 jours l'internet de mon hostel. L'alliance francaise m’héberge pour travailler quelques heures. Ensuite découverte de la ville en profondeur. Le style médiéval/ottoman avec ses nombreux minarets est très intéressant. Le château offrant une belle vue de la ville vaut le détour. Un arrière gout de vieux Nice m'attends dans le dédale de rues en descendant du château, comme à Nice en fait ;)
Encore une journée de plus dans la ville à visiter les musées avec un chinois de Beijing que j'avais rencontré dans mon hostel, qui travaillait en Allemagne. Anecdote marrante 1 du musée : le chinois de 10 ans de moins que moi a payé sa place plein tarif. Le guichetier m'a demandé si j'étais étudiant, j'ai dit oui, il m'a donné un billet demi tarif étudiant... Faut croire que je suis encore bien conservé à 34 ans.
Anecdote 2 : nous étions en tout 4 visiteurs + le guide (obligatoire). Il y avait mon collègue court terme de Beijing, moi-même, un homme d'affaire de Shanghai qui s'est joint à la visite et son traducteur slovène parlant un chinois parfait. 100% de visiteurs sinophones dans un musée en Macédoine, qui dit mieux?

Plus tard, direction le Monténégro en bus de nuit. Je prends un tampon sur mon passeport mais je n'arrive pas a le lire. Je fais une halte pipi à mi chemin, remonte dans le bus, fais plus connaissance avec mon voisin, un monténégrin. Surprise, il m'apprends que je viens d'uriner au Kosovo... Il faudra que je retourne voir de plus près, je n'ai pas vu grand chose.

Arrivée au Monténégro pour deux jours. Au menu : beaucoup de boulot dans mon studio vu mer et visite de la ville ou je me trouve : Herceg Novi. Très sympa...et pas cher. Menu entrée plat dessert à 7 euros sur les restaurants de bord de mer, mieux qu'en Chine pour une meilleure qualité!

Puis je finis avec 5 jours en Croatie. Je commence par Dubrovnik. Belle ville médiévale mais trop de touristes, cela m'a soûlé. Connaissance avec un marseillais (la France se rapproche) avec qui nous faisons une baignade sur la fameuse plage de Copacabana.
Suite du périple : Split, pour voir un client, le but de mon voyage en Croatie. Ville très sympa, plus ancienne que Dubrovnik mais moins touristique. La ville a explosé en tourisme que récemment.
Enfin je finis à Zadar, petite ville charmante également. Ville ou se trouve Ryanair pour rejoindre Paris.
Ah Ryanair... Impossible de faire le checkin pendant 2 jours. Je montre les screenshots en preuve à l'aéroport. Cela ne change pas grand chose, pour rentrer dans l'avion, c'est 70 euros... Je ne prendrais plus cette compagnie de merde même si elle est moins chère...
Arrive au Montenegro pour deux jours. Au menu : beaucoup de boulot dans mon studio vu mer et visite de la ville ou je me trouve : Herceg Novi. Tres sympa...et pas cher. Menu entree plat dessert a 7 euros sur les restautants de bord de mer, mieux qu'en Chine pour une meilleure qualite!

Enfin je finis avec 5 jours en Croatie. Je commence par Dubrovnik. Belle ville medievale mais trop de touristes, cela m'a soule. Connaissance avec un marseillais (la France se rapproche) avec qui nous faisaons un tour sur la fameuse plage de Copacabana.
Suite du periple : Split, pour voir un client, le but de mon voyage en Croatie. Ville tres sympa, plus ancienne que Dubrovnik mais moins touristique. La ville a explose en tourisme que recemment.
Enfin je finis a Zadar, petite ville charmante egalement. Ville ou se trouve Ryanair pour rejoindre Paris.
Ah Ryanair... Impossible de faire le checkin pendant 2 jours. Je montre les screenshots en preuve a l'aeroport. Cela ne change pas grand chose, pour rentrer dans l'avion, c'est 70 euros... Je ne prendrais plus cette compagnie de merde meme si elle est moins chere...


20 mai 2014

Dubai Mall Burj Khalifa metro station

Voila par où je transite presque quotidiennement depuis 2 semaines. Le Burj Khalifa c'est la tour la plus haute du monde, la fameuse où Tom Cruise joue au Yamakasi dans le très pourri mission impossible numéro 48 (il est possible que je me trompes, j'ai perdu le fil).
Le Dubai Mall c'est comme son nom l'indique un mall, mais pas n'importe lequel puisque c'est le plus grand du monde en surface. Le premier en terme d'espace louables c'est le New South China Mall sur Dongguan (Chine), un ghost mall ou 99% de l'espace est inoccupé [http://en.wikipedia.org/wiki/South_China_Mall]...
Effectivement le Dubai Mall est énorme mais je commence à m'habituer à évoluer dedans à force d'y chercher mon epouse qui travaille dedans ou y transiter pour aller dans mes bureaux qui sont en face.

Pour aller dans ceux-ci, il faut que je passe par le couloir du metro, qui représente quand meme une quinzaine de minutes de marche entre l'entrée par le Dubai Mall et l'arrivée effective au portique. Rarement vu un couloir de metro si long. Mais quel surprise de voir ce métro après 7 ans sans etre venu sur Dubai. La ville s'est bien ameliorée, j'en avais un mauvais souvenir, finalement c'est pas si mal.

Deux choses m'ont particulièrement étonnés jusqu'ici.

1. Si vous n'avez pas la monnaie exacte et qu'on ne peut pas vous la rendre, vous obtenez de facto une réduction. J'avais remarqué cela dans le taxi pour commencer, on m'avait laissé la monnaie. En général c'est plutot vous qui la laissé si vous n'avez pas le change, je me suis demandé s'il avait pas fait une erreur.
Ensuite pareil à l'épicerie du coin, on me laisse encore une fois la monnaie. Là j'ai compris que ce n'était plus un hasard.
Et hier je vais dans un espèce de fast food prendre un jus de fruit à 12 Dirhams, je n'ai pas la monnaie, donc je l'ai à 10 AED. Ce qui fait une ristourne immédiate de 20%, soit quand meme 0.40 euro, ce n'est pas rien pour un produit à petit prix.
Il doit y avoir pas mal de clients chaque jour qui n'ont pas la monnaie, à coup de 0.40 euro au bout d'un an cela doit faire pas mal.
Pour que les chaines de fast food se moquent de perdre 0.40 euro sur plusieurs clients, c'est que les affaires doivent vraiment etre excellentes.

2. Lorsqu'on passe par le métro pour aller au Dubai Mall, vous avez plein de boutiques sur la route. Ce matin je suis passé tres tot donc elles étaient pas encore ouvertes. Enfin pas encore ouvertes, je veux dire il n'y avait pas encore les employés. Par contre certaines boutiques étaient belle et bien ouverte, c'est-à-dire sans porte, les produits directement accessibles aux passants. Bon j'imagine qu'il doit y avoir des caméras partout et qu'il n'est pas très malin de voler les produits, mais le fait de laisser sans aucune protection les objets à vendre est quand meme incroyable. Pas certain qu'à Paris ce concept tienne plus de 5 minutes inviolé ;)

30 avril 2014

On the road again, bye bye Saigon, hello Dubai

Après 3 mois dans la ville de Saigon pour développer le business, et sans avoir pris l'avion une seule fois dans cette période ce qui est un exploit, me voila reparti dans 2 jours sur Singapour puis Dubai ou je vais rester quelques semaines avant de faire un tour sur l'Europe.
Moi qui déteste celle ville ou je n'ai pas mis les pieds depuis 6 ans, j'appréhende un peu. Surtout que j'y vais par Malaysian Airlines, appelle aussi dans le milieu "air trashos" depuis quelques semaines. Mais ils font des bonnes promotions (Singapore => Dubai à 130 euros) donc je suis prêt à prendre le risque. Et après tout il parait que la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit.

D'un autre coté je prends bien des Air France de temps en temps alors qu'ils ont eu pas mal de crashs dans l'histoire...

Donc je disais direction Dubai avec sa mer, sa chaleur, ses nouvelles tours, sa chaleur, son nouveau metro, sa chaleur... Finalement je sens que je ne vais pas y rester trop longtemps, le business sur place en sera le principal facteur.

Et sinon aujourd'hui c'est mes 34 ans, encore un anniversaire que je passe dans une nouvelle ville, un nouvel environnement, et des nouveaux convives.

31 mars 2014

Colocation Saigon

Depuis quelques semaines je suis à Saigon pour développer le business sur place. A cette occasion je me suis mis en colocation avec deux amis (et clients) entrepreneurs. C'est la première fois en 33 ans que je suis en colocation. La colocation c'est bien quand on est dans un lieu de vie qui va avec. En l'occurence nous avons un appartement de 150m2 avec nos tables alignées contre le mur, nos PCs dessus, les bières au frais, l'esprit start-up est bien la.
Coté cadre, nous avons la piscine, bien plus grande que quand j'étais à Kuala Lumpur et le terrain de tennis qui remplace la salle de squash.
Coté bouffe, pas de quoi se plaindre non plus. A coté de la piscine il y a un café/restau qui sert des bons petits plats  pas cher. C'est pratique, du coup je mange le déjeuner là quasiment tous les jours.
J'ai par ailleurs découvert un resto francais à 10 min à pied auquel je vais quasiment tous les soirs.

Le WE je ne sors plus beaucoup, un excès d'alcool ces derniers mois m'a conduit à avoir une vie plus calme. A defaut de dépenser mon argent durement gagné dans les bars, maintenant je le dépense dans mon nouveau hobbye du dimanche : le poker :)

28 février 2014

Wechat mode live chat ou voice chat - quelle daube...

Récemment on m'a presque forcé à installer wechat sur mon mobile parce que soi-disant cela permet de rester toujours connecté.
J'ai découvert cette fonction débile qu'on appelle "voice chat" ou "live chat" et qui permet de communiquer en mode talkie walkie.
J'ai rarement vu une fonction aussi pourrie aboutissant à une perte de temps incroyable.  Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est comme un chat mais vous laissez des courts messages vocaux en appuyant sur un bouton. Vous cliquez sur le bouton, vous parlez, vous relachez, le message est envoye, le correspondant lit le message vocal et fait de meme, vous écoutez son message, à votre tour de laisser un message. Si vous adorez laisser des messages sur répondeur et en écouter, c'est app est faite pour vous!

J'avais eu l'expérience de voir une amie il y a quelque temps communiquer par Live Chat pour donner RDV à un ami à la gare de Beijing. Il a fallu 20 minutes pour fixer le RDV!
Oui parce qu'au lieu de faire un appel de 1 min de vive voix pour dire la situation et fixer le RDV, il a fallu comprendre la situation en mode talkie walkie.
Communiquer en mode live chat sur wechat cela revient à poser des questions courtes et obtenir des réponses courtes.
Mais souvent les réponses appellent à d'autres questions, ce qui fait que cela devient très vite compliqué dans un mode de communication asynchrone.

Imaginez une conversation de ce genre :
Q : tu es ou?
R : Je suis à SanLiTun
Q : mais tu devais etre à la gare non?
R : oui mais je devais d'abord voir des amis
Q : Ah bon quels amis?
R : Jackie et Michel
Q : Ah bon ils sont à Beijing en ce moment?
R : Oui ils tournent un film d'auteur
Q : Bon et tu viens à quelle heure pour ce RDV?
R : Je ne sais pas il y a du traffic en taxi
Q : Et bien prend le métro
R : Mais ou est la station la plus proche?

Bref je ne vais pas continuer. Le fait est que ce genre de discussion, en mode synchrone normal via un téléphone, peut etre regle en moins de deux minutes. Sur wechat livechat, vous en avez pour 20 minutes le temps d'écouter le message, faire le votre, écouter le message, faire le votre, réecouter le message d'il y a 5 minutes car vous avez perdu le fil de ce que vous racontiez...

Oui parce que aussi, je trouve cela pourri comparé au chat texte. Au moins en chat, vous avez le fil de la discussion qui est loggué. Donc si vous perdez le fil de la discussion, vous relisez plus haut ce qui a été dit en quelques secondes. En mode live chat Wechat, obligé de se retapper les 10 secondes du message...en espérant que c'etait pas celui du dessus

Par ailleurs iamginez en public. Je ne sais pas pour vous mais si je suis dans un café et que je passe 20 minutes à écouter des messages en mode haut parleur, répondre de vive voix, écouter des messages, répondre de vive, j'ai tendance à me trouver un peu con. Si vous chattez dans votre coin, personne ne remarque. Si vous faites un appel de 3 minutes, cela passe en public. Faire le con à jouer au talkie walkie pendant 20 minutes, cela passe beaucoup moins en public.

En conclusion, soit je suis un vieux qui a passé l'age de ces conneries, soit je ne me rends pas compte du grand intéret de wechat puisque des millions de gens l'utilisent. Peut-etre que ces gens ont du temps à perdre et trouve un quelconque plaisir à passer pour des abutis en public. Perso je n'ai pas de temps à perdre, je choisi donc de rester en mode vrai téléphone ou chat...