30 juin 2019

Vive l'acupuncture et la medecine chinoise en Chine

Cette annee j'ai teste plusieurs fois la medecine chinoise. Il faut avouer que cela marche pas trop mal. Depuis quelques annees a force de m'en mettre plein le cornet depuis 20 ans j'ai un peu de mal quand je bois de l'alcool :p Cela me procure parfois des douleurs dans le dos.

31 mai 2019

Du chinois, toujours du chinois...

Je suis toujours en doctorat en intelligence artificielle sur Pékin. Je continue mes recherches, qui concerne actuellement la prediction de chansons avec de l'AI. J'ai d'ailleurs lance avec mon partenaire concerty.com qui est le seul site au monde qui permet de savoir la prediction de chansons qui seront jouees sur scene par un artiste.

Dans le meme temps je continue deux fois par semaine de faire du chinois. Juste un cours lundi soir, un cours le mercredi soir de 90 minute chacun. Dans ce cours on ne fait que s'entrainer a discuter donc c'est pratique et ludique. Heureusement plus de cours ou il faut ecrire en caracteres chinois, mon dernier etait...en 2006. J'ai bien perdu la main d'ailleurs, je ne sais quasiment plus ecrire en chinois alors que je connaissais environ 600 caracteres il y a 12 ans! Lundi dernier je devais justement ecrire 300 caracteres de mes impressions sur le cours de chinois, j'ai eu du mal... La calligraphie demande un peu de patience, mais je ne le suis pas vraiment.
Mercredi dernier nous avons eu notre dernier cours de l'annee, c'etait l'examen final. Nous devions chacun faire une presentation de 10 minutes sur un sujet impose. J'ai choisi de faire une comparaison entre mon appartement a Kuala Lumpur et mon appartement a Pekin. C'etait le sujet le plus simple a ma disposition car je suis trop occupe en ce moment pour faire quelque chose de complique. Et je n'avais pas le temps non plus de preparer, donc 10 slides Powerpoint en 20 minutes et c'etait regle.

Ce qui est marrant c'est qu'a la base quand j'etais etudiant plus jeune de 18 a 25 ans j'etais vraiment nul en presentation en francais. J'avais toujours le stress de ne pas savoir quoi dire, et effectivement cela donnait une presentation de merde a la fin. Aujourd'hui je fais des presentations en chinois, avec le minimum de presentation, et cela passe pas trop mal. 
Bien sur j'ai plus de maturite et d'experience que quand j'etais jeune etudiant. Mais c'est plutot le fait de parler dans une autre langue qui au final me stresse moins car j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment moi qui parle...

29 avril 2019

Et une année de plus!

Dans 24 heures je vais avoir mes 39 ans. Autant dire que je vais vivre ma dernière année de "jeune". Enfin certains diront qu'à 39 ans on est plus très jeune, mais enfin il y a toujours le 3 en première décimale qui nous retiens encore un peu dans la case de jeune. D'ailleurs je suis encore étudiant donc je suis toujours jeune :-) Mais meme s'il me reste encore 365 jours de répit, ne nous mentons pas, après je serai définitivement dans la case vieux. Du moins si nous divisons la population en deux groupes, cela serait clairement le [moins de 40 ans] et le [plus de 40 ans]. J'ai donc encore un an pour vivre comme un jeune!

28 février 2019

Une soirée à Yokohama, Whisky Ball et Gerbiland


Durant mon trip à Tokyo, je pense que le plus mémorable fut une soirée à Yokohama, une banlieue côtière de Tokyo. J'ai retrouvé une amie japonaise avec qui j'ai fait mon master chinois en 2005 et nous avons rejoint ses collègues de travail pour une soirée "à la japonaise". C'était un vendredi soir après le boulot pour ces fonctionnaires en costards de la municipalité de Yokohama. Ceux-ci s'occupaient entre autres de la gestion du réseau des métros et autres trains de banlieues. Je n'ai pas manqué de leur faire remarquer que c'est quand même le bordel avec les correspondances. Par exemple on doit prendre la ligne rouge puis pour prendre sa correspondance il faut sortir et acheter un autre ticket pour la ligne jaune et rentrer à nouveau dans le métro. Ils étaient assez d'accord. 

J'étais donc au milieu d'une dizaine de fonctionnaires japonais, j'étais le seul étranger, et mon amie parfaitement bilingue en français à passer toute la soirée a faire des traductions. Ce qui était très sympa de sa part, je n'ai pas vu le temps passer. Ce qui est étonnant (quand on ne connaît pas le Japon) c'est que tous ces fonctionnaires étaient éduqués et avaient certainement une licence ou un master mais ne parlaient pas un mot d'anglais. De ce que j'ai lu, leur système éducatif fait en sorte qu'ils soient effrayés de faire des erreurs. Apprendre une langue, c'est un système où l'on doit faire des erreurs pour apprendre, ce qui ne correspond pas trop à leur culture. Ce qui explique leur niveau d'anglais...aussi bons que celui des chinois. 

Nous étions dans un restaurant traditionnel relativement classe. Plusieurs plats différents étaient à déguster...et là horreur au milieu d'une soupe...un cafard! Oui, pour la première fois de ma vie un cafard se trouvait dans le plat qu'on me servait dans un restaurant, et il a fallu que ce soit dans le pays réputé le plus propre au monde! Évidemment la situation cocasse m'a amusé, les japonais essayaient de minimiser la situation en disant que ce n'était peut-être pas un cafard, mais j'en rajoutais une couche en disant que j'étais formel, c'était bel et bien un cafard :)  Le cuisinier confus est venu en personne s'excuser et s'agenouiller devant l'erreur, comme on peut l'imaginer au Japon.

Que serait un after work au Japon sans boisson? Évidemment les plats (au cafard) s'accompagnait non pas de sake...mais de Whisky Ball, la boisson classique des evenings party entre collègues. Un whisky ball, c'est juste du whisky et de la flotte, enfin un glaçon. 
Après paiement de l'addition (50 euros chacun), direction l'after. L'idée c'est de trouver un bar qui propose la formule 2h boisson à volonté. Après discussions avec plusieurs rabatteurs, nous montons au 2ème étage d'un bar rempli de gens en costards. Oui, pour l'after work, tout le monde reste en costards pour se bourrer la gueule entre collègues. Au final c'est pas trop cher, une dizaine d'euros pour boisson à volonté. Qui a dit que le Japon était cher?

Par contre clairement l'alcool est dilué. J'ai du boire une dizaine de verres au cours de la soirée et j'étais à peine éméché alors que je tiens moins qu'avant. Je doute fortement que j'aurais pu boire 10 Whisky avec une dose normal et rentrer tranquillement à mon hôtel. Mais il parait que les japonais n’ont pas le gene pour bien digérer l’alcool donc les doses sont plus faibles pour éviter l’hécatombe. Et effectivement lors de ma dernière soirée à Tokyo dans le quartier chaud de Shinjuku, j’ai pu voir une belle hécatombe avec une douzaine de jeunes dormant dans leur vomi ou tenter de se finir dans des sacs plastiques. Nous étions en plein Gerbiland ;-)

31 janvier 2019

Trip au Japon pour la première fois depuis 13 ans en Asie!


Me voici actuellement sur Tokyo. Je suis arrivé hier mais cela fait 6 jours que je suis au Japon. J'ai commencé par Osaka car je me suis trompé de ville en allant voir un pote :-) Il était en fait sur Okinawa à 2h30 d'avion d'Osaka. Ce ne fut pas un mal, cela m'a permis de découvrir le Japon tout seul et d'avoir l'expérience de la première fois en solo ce qui est plus enrichissant. Je fut accueilli par Mario à l'aéroport sur les grandes affiches, je suppose Osaka a un rapport avec Nintendo. Je suis reste deux nuits et l'expérience fut intéressante. Le château d'Osaka fut ma principale visite vu que mon temps était limité. J'en ai profité pour tester un taxi pour gagner du temps, qui était moins cher que prévu. En fait le Japon n'est pas si cher que ce que l'on pourrait croire. J'ai testé plus tard mon premier restaurant de sushi avec le cuisinier qui les fait devant vous. C'était 1$ le sushi et probablement les meilleurs que j'ai pu manger. J'ai même testé le sushi viande de baleine vu que les japonais adorent. J'ai ensuite fait un tour au sanlitun local, Dotonbori. C'est un endroit très intéressant rempli de bars, restaurants et autres lieux de divertissement. J'ai vraiment bien aimé ce coin qui vaut le détour. 

Le lendemain, je partais pour Okinawa voir mon pote... Okinawa c'est en fait une île au sud de l'archipel, pas loin de Taiwan, qui sert de base aux américains. Du coup les F16 et autres avions de l'US Army font des essais dans la zone. On a droit à un défilé d'avion de chasse toutes les 5 minutes. C'était marrant de faire du snorkeling avec les F16 au dessus de la tête. 

Il me reste plus que quelques jours à faire sur Tokyo avant de repartir pour le Cambodge et le Vietnam. Aujourd'hui j'ai pu voir un vieux client, demain une camarade de classe de mon master chinois que je n'ai pas vu depuis 13 ans. Et j'aurais mème un tournoi de poker a faire ce week end :-)
So far Tokyo c'est un peu comme Hong Kong mais en version froide. Je ne suis pas plus impressionné que cela pour le moment, j'attends de voir les jours qui restent...