29 novembre 2016

Passeport grand voyageur : RIP

A force de voyager intensément depuis quelques années, je suis arrivé à bout de mon passeport grand voyageur de 48 pages, soit 16 pages de plus que la version normale. Malgré 50% de pages en plus, 3 ans m'auront suffit pour éclater toutes les pages. Toutes? Non, il m'en reste une seule. Et je la garde précieusement pour mon prochain visa vietnamien, puisque mon nouveau passeport m'attend à Saigon. En espérant que les customs ne se craquent pas en mettant un tampon sur ma seule page valide avant d'y arriver! En attendant niveau statistiques, sur 47 pages remplies, j'ai 18 visas qui prennent une page entière et 113 tampons. 113 tampons en 3 ans, tu m’étonnes que je considère les avions comme un taxi et les customs comme un centre d'entrainement au tarot avec mon mobile ;)
Heureusement que certains pays comme Hong Kong ne mettent plus de tampons, cela économise de la place!

Sinon quoi de neuf? Je suis passé par Taiwan 3 jours au début du mois comme prévu. Taipei toujours sympa, il faudrait vraiment que j'y passe plus qu'en transit. L'arrivée commençait mal, je me suis fait passé un savon par une nana parce que je mangeais des M&Ms en attendant mon métro :( 
Ils rigolent pas les taïwanais avec les règles, les M&Ms c'est du même niveau que le Durian à Singapour (qui est interdit pour l'odeur).

J'ai pu croiser mon fournisseur pour un prochain business qui est en train de se lancer en ce moment même dans le domaine musical. Et j'ai pu voir un contact très intéressant avec qui j'ai discuté pas moins de 8 heures d'affilés et qui m'a fait découvrir les restaurants IKEA, une sorte de Flunch évolué. 
D'ailleurs en finissant mon RDV le soir, je me suis trompé de chemin et au bout de 10 minutes je suis tombé nez à nez avec...l'aéroport principal de Taipei. Je n'en revenais pas, j'étais en plein milieu de la ville, et en tournant dans une rue au hasard je tombe sur un aéroport international, comme si c'était une vulgaire gare routière.

Après Taiwan, je suis resté deux semaines sur le Vietnam. Déjà 6 mois que je n'avais pas remis les pieds dans mon appartement et nagé dans ma piscine, que le temps passe vite. Et en 6 mois, pas mal de choses ont changé dans mon quartier, des établissements que je fréquentais ne sont plus là, d'autres ont fait leur apparence. Finalement le Vietnam c'est un peu la Chine, 6 mois après tout a changé...

31 octobre 2016

Départ pour Taiwan et le Vietnam

Voila plus d'un mois que je suis à Shanghai, et plus de 50 jours en Chine. Pour quelqu'un de mobile comme moi, rester 50 jours d'affilé dans le même pays, cela faisait plusieurs annees que cela ne m'était pas arrivé. Encore plus étonnant, voila 6 mois que je n'ai pas mis les pieds au Vietnam alors que c'était ma résidence principale pendant 3 ans. Enfin en tout cas le pays ou je vivais le plus (5 mois dans l'année, le reste dispatché entre Dubai, la France, la Chine et le reste du monde).
Mais l'appel de la route est le plus fort. Dans quelques heures je pars pour Taiwan. Je vais y rester 3 jours, pas pour faire du tourisme, mais pour voir deux personnes. Un distributeur pour un de mes business E-commerce et un potentiel partenaire dans un de mes domaines de prédilection.

J'avais bien apprécié Taiwan il y a 2 ans. Avec ces 3 jours je vais essayer d'un peu plus tâter le terrain et voir mon niveau d'implication business avec ce pays.

Ensuite direction le Vietnam pour 3 semaines. Retour aux sources avec la piscine, les bons plats français et le poker. Et surtout retour à la chaleur, ici à Shanghai il commence à cailler dans mes tongs. Cela va faire un petit break de travailler avec des meilleures conditions. Quoique à Shanghai je suis pas mal avec des espaces de coworking ouverts 24/7 pas loin de chez moi. Retour dans 3 semaines à Shanghai pour le second événement de poker de l'APL : http://somuchpoker.com/category/231116-apl-shanghai/

J'allais oublier. Je suis allé il y a 2 semaines à Beijing pour une cérémonie dans mon ancienne fac ou j'ai appris le chinois : l'Université de Technologie de Pékin. C'est dans ce campus que se sont déroulé les épreuves de badmington et gymnastique aux JO de Pekin 2008. La cérémonie avait pour but de présenter un nouveau bâtiment dédié aux étudiants étrangers. A ce propos une association des anciens étudiants étrangers (plus de 10.000) de l'Université de Technologie de Pékin a été crée le jour-même. Je suis devenu à ce titre vice-président de l'association ;)

30 septembre 2016

Visa de conjoint et retour à Shanghai 10 ans après!

Je suis marié depuis 3 ans avec ma femme chinoise, mais je n'ai jamais eu l'occasion de demander mon visa de conjoint. Et pour cause, je n'étais pas beaucoup en Chine pendant 3 ans, passant la plupart de mon temps entre le Vietnam, Dubai et la France. Mais nous sommes de retour en Chine, enfin a moitié me concernant, je serai entre Saigon, Taipei et Shanghai. Oui Shanghai! Je ne pensais pas que quand j'ai quitté cette ville il y a exactement 10 ans, j'y reviendrai un jour. Je n'ai pas beaucoup de souvenir de la ville à cette époque quand j'y ai vécu 2 mois pour suivre mes cours de chinois. Je me souviens plus de la période qui était la coupe du monde 2006...

Je me rappelle surtout de mon dernier jour de cours où je suis parti directement par le premier train sur Beijing, n'aimant pas du tout Shanghai, ville trop expat et pas assez chinoise à mon gout. Apres tout j'étais venu en Chine pour voir la Chine, pas pour vivre en tant qu'expat dans une demie Chine. Après 6 ans à Beijing exceptionnels et quelques années en Asie du Sud Est et qu moyen orient, Shanghai est redevenue un choix possible. Beijing n'a plus son intérêt d'avant et je connais que trop bien la ville et tout ce qui n'existe malheureusement plus. Sans compter le fait que c'est devenu extrêmement cher et pollué. Shanghai est un poil moins pollué, un poil moins cher (une rue entière de foot massage à 60 RMB ici, impossible à Beijing!). 

Mais surtout je ne connais pas vraiment Shanghai, et encore moins depuis 10 ans que la ville se construit et que j'ai raté son évolution. Il y a 10 ans, la fameuse Nanjing Lu était en construction et le Bund n'était pas extraordinaire. Aujourd'hui cela a quand même une autre gueule. Au final je peux marcher dans Shanghai en découvrant une ville que je ne connaissais pas vraiment, c'est plutôt agréable.

Autre avantage de Shanghai, j'ai tout un réseau amical et professionnel que j'ai laissé il y a 10 ans et que je retrouve aujourd'hui, je ne suis donc pas seul. 

Mais revenons au visa de conjoint digne du parcours du combattant une fois de plus. Je veux faire ma demande de visa Q1 en France (qui permet d'entrer en Chine pendant 30 jours avant de demander le visa de conjoint un an multi entrées). L'ambassade de Chine aux Champs Elysées me dit que cela risque de pas passer parce que j'ai une toute petite déchirure sur la page principale de mon passeport. De surcroît c'est 120 euros la demande non remboursable et au moins 3 semaines d'attente. Hors de question, je suis pressé... Je vais ensuite à Dubai, direction le service des visas de l'ambassade chinoise. De 120 euros et 3 semaines, on passe à 30 euros et 48h (de souvenir). 

Ensuite direction la Chine et le bureau des entries exit de Beijing. Je suis choqué de voir qu'il y a quasiment aucun étranger, avant il fallait faire au moins 30 minutes de queue! Finalement on va sur Dalian. Délai d'attente pour avoir mon visa de conjoint : 3 semaines et 800 RMB, tout en ayant d'abord passé une visite médicale obligatoire. Finalement j'obtiens mon visa de conjoint en 12 jours. 

A noter qu'on obtient en attendant un papier servant de document d'identité qui permet de se déplacer dans toute la Chine y compris en avion ou en train. Et ils envoient le passeport par EMS. Le mien a fait deux fois le tour de la Chine car ce n'était pas prévu qu'il soit fini si rapidement.

31 août 2016

Retour en Chine...!

Cela faisait un an et demi que je n'avais pas été en Chine. Mes activités entre le Vietnam, Dubai et la France ne m'avait pas laissé le temps d'y revenir. Ce qui ne m’empêchait pas de travailler sur mes projets chinois. Je suis arrive mi août, avec un retard de plus trois heures apparemment du à un typhon sur Hong Kong. La veille j'ai pris un vol Dubai => Hong Kong où j'ai eu la surprise d’être surclassé en business sur Cathay Pacific pour la 2ème fois de ma vie. Le champagne et le vol en position couchette était assez agréable ;)
Je suis arrivé sur Beijing le même soir que mes deux partenaires de business pour Somuchpoker.com, un venant de Saigon, l'autre du Cambodge. Je leur ai montré Sanlitun, depuis le temps que je leur en parle. Mais sanlitun a bien changé.. On est passé d'un environnement avec 90% d'étrangers à un environnement avec 90% de chinois. Il est loin le temps où la fête était toute la nuit en été. A 3h du matin, c'est très calme. Sanlitun n'est plus que l'ombre de lui-même, plus aucun intérêt. D'ailleurs les étrangers ne sont plus présents dans la ville non plus, les effectifs sont en forte baisse. J'ai pu voir la confirmation de ce fait en allant au bureau des entries exit pour mon visa. Auparavant c'était blindé d'étrangers et il fallait faire une heure de queue. Aujourd'hui, en 10 minutes c'est réglé.

Mes partenaires étaient présents sur Beijing car on couvrait un tournoi de poker, la première mouture de l'Asia Poker League. Et oui, le poker et bien autorisé en Chine et pendant une semaine nous avons fait la couverture média au Beijing Club Poker, situé sur Gongti Xi Lu, le quartier des clubs branchés à coté du stade. Si on m'avait dit il y a 10 ans, quand je buvais des vodkas redbull dans les clubs Banana café et autre Chivas, que 10 ans plus tard je serai de l'autre coté à faire une couverture de tournoi en étant partenaire CTO du premier média de poker en Asie... 

Le club de poker est un immense building de 5 étages avec des dizaines de tables. Des affiches du tournoi avec notre logo étaient partout, excellente notoriété pour nous. Ma femme nous a rejoint quelques jours après puis on est allé sur Dalian pour mon permis de résidence. Encore quelques jours ici, puis ce sera direction Shanghai pour y résider. Il y a 10 ans j'ai vécu 2 mois à Shanghai donc je ne connais pas vraiment la ville. Avec cette nouvelle expatriation, un nouveau challenge s'offre à moi.

31 juillet 2016

Bourlinguer, errer, Errer Humanum Est

Toujours plus loin à fond la caisse
Et toujours toujours plus d'ivresse...la suite demain.

30 mai 2016

Le Sri Lanka, ça vous gagne

Le weekend dernier j'ai fait un passage sur le Sri Lanka de 3 jours pour me déplacer entre Saigon et Dubai mes deux villes de résidence principales.
J'avais pour mission d'étudier le marche du poker local pour Somuchpoker.com.

De ce coté là, j'ai fait des bonnes connexions avec les deux casinos locaux. Pour ceux que cela intéresse, le buy in minimum est de 350$ pour 50 BB... Le truc marrant c'est que je suis tombé en plein  durant une festivité bouddhiste (pour la pleine lune) et quasiment le seul WE de l'année où les casinos sont fermés. Heureusement j'ai pu faire mes rendez-vous le vendredi soir. Deuxième truc marrant, il est interdit de gambler durant cette période, mais lundi à minuit les casinos étaient de nouveau ouvert. Et ils étaient strict sur l'heure, je suis arrivé à 23h55, le staff ne me laissait pas rentrer, il fallait attendre 5 minutes!

J'ai profité de ce WE sans casino pour visiter un peu. Sur Colombo rien d'exceptionnel et on m'a conseillé d'aller plutôt sur Kandy, l'ancienne capitale du pays en plein centre de l’île. M'y étant pris un peu tard, le seul moyen de déplacement était de louer une voiture avec chauffeur pour faire les 120km de distance.
Je n'avais encore jamais loué de voiture avec chauffeur, mais comme ce n'était pas très cher, pourquoi pas. Le trajet devait prendre 3h, cela est devenu 5h compte tenu des festivités tout le long de la route. Coutume bouddhiste intéressante ce jour là, tout le long de la route il y avait des queues énormes pour avoir un repas, une glace ou du café gratuitement.

Le chauffeur me parle du fait que les chinois arrivent de plus en plus sur le pays, et que les relations sont bonnes avec les locaux. Il me dit qu'il préfère bien plus les chinois qui sont éduqués aux indiens. Intéressant quand on pense que de nombreux étrangers considèrent les chinois comme étant peu éduqués.

Du coup je creuse un peu pour en savoir plus sur les relations Inde / Sri Lanka. Innocemment je pensais qu'il y avait une relation Inde grand frère / Sri Lanka petit frère. Mais apparemment les Sri Lankais n'aiment pas vraiment l'Inde et les indiens. Pour n'avoir été que 24h en Inde l'an dernier sur Bombay, la seule chose que je puisse dire est que le Sri Lanka semble plus agréable et beaucoup moins trash. Pas de cadavres dans la rue à signaler au Sri Lanka, contrairement à ce que j'ai pu voir en Inde.

Mon arrivée sur Kandy est très laborieuse avec les nombreuses festivités et le fait que mon hôtel se trouve sur une des collines. Mais enfin j'ai fini par y arriver, et l’hôtel méritait bien le détour avec une super vue sur la ville et le lac. Le lendemain je visite avec un Tuk Tuk pour 20$ les différents endroits de la ville pendant 5h. 

Le plus intéressant que j'ai pu voir était une entreprise de production de thé de Ceylan, fait main ou avec des machines datant d'il y a un siècle.
Un bus de touristes chinois visitait en même temps que moi. 

Puis j'ai fait un passage dans un musée de généalogie. La visite est intéressante avec un responsable qui explique assez bien la vie des pierres. J'ai pu voir ce qui semble être le plus gros saphir au monde de 800Kg, découvert il y a quelques semaines seulement!

A 15h, je prends le train pour retourner sur Colombo. J'avais fait une réservation première classe, mais il y a eu un problème donc je me suis retrouvé en position debout pendant tout le voyage. C'était que 2h30, donc pas très grave, j'ai vu pire en Chine avec les voyages de 24h entre deux wagons car plus de places...
Mais surtout j'ai pu voir le voyage en train issu de la tradition indienne avec toutes les portes ouvertes! Vu que je n'avais pas de place, tant qu'à faire j'ai fait le trip à fond en étant dans la position de la porte. Le voyage se passe en bonne partie en traversant la jungle, entre les paysages magnifiques et les arbres à Durian. Je n'ai pas regrette mon périple debout au final, surtout pour le prix de 1.20$ :)

31 mars 2016

Pousser le vice de la paresse jusqu'au bout!

Aujourd'hui comme tous les jours je passe commande par téléphone au restaurant en bas de chez moi pour livrer mon saumon légumes et ma noix de coco quotidienne (pas de café, pas de thé, pas de lait le matin, juste une noix de coco dans mon hygiène de vie!).

Je commande pour mon pote également qui partage notre 100m2.
Et là je me rends compte à quel point lui et moi on a poussé le vice de la paresse (ou de la productivité selon le point de vue) jusqu'au bout. Auparavant on faisait l'effort d'aller manger en bas histoire de faire un break dans notre travail, moi avec mes sites web, lui avec ses sessions de poker online.

Maintenant on ne prend même plus l'ascenseur pour descendre les 16 étages et contourner la piscine pour se rendre au restaurant de la résidence à 100m. Maintenant on reste devant le PC à travailler, le mec sonne à la porte, on le paye, on mange devant le PC, quand on a fini on pose l'assiette dehors pour que le serveur la prenne plus tard sans sonner. On peut difficilement mieux faire niveau efficacité. Et le pire c'est que c'est bon, la carte contient une cinquantaine de plats variés comme des pâtes carbonara, steak frites, petit déjeuner (œuf au plat / jambon / baguette), vietnamien, japonais, etc. A 3 euros le plat en moyenne, ça défie toute concurrence ;)

29 février 2016

Première fois en Afrique!

Et bien ça y est, à l'age de 35 ans et après visité une bonne cinquantaine de pays, j'ai enfin mis mes guêtres en Afrique. Plus exactement au Maroc, donc juste en dessous de l'Europe (on verra pour l'Afrique noire plus tard). Je suis resté une semaine sur Marrakesh entre un passage sur Londres pour une conférence sur le gambling et mon retour sur Dubai. Je n'ai pas beaucoup visité, ayant eu malheureusement à ce moment des urgences clients à régler. J'ai passé l'essentiel de mon temps à l’hôtel à bosser à fond. J'ai quand même réussi à trouver quelques heures pour visiter l'essentiel de Marrakesh :
- Les jardins de Majorelle. J'ai bien aimé la collections de cactus assez originaux. Pour le reste, mettre cette attraction en #1 d'après TripAdvisor, me semble assez osé.
- la Medina, une sorte de  vieux Nice en moins sympa (le manque de bars certainement). A noter que l’intérêt est de trouver une ryad dedans, je suggère plutôt le coté nord. La promenade dans les souks est intéressante.
- la place Jemaa el Fna. Moi qui avait l'habitude de côtoyer la plus grande place du monde à Beijing, je dois avouer que celle la est pas mal niveau taille et plus animé. Au passage j'ai été étonné de voir qu'il n'y avait pas vraiment d'harcèlement de la part des vendeurs ambulant. On dit juste non et ils lâchent l'affaire directement. J'avais entendu plus de choses négatives. Il parait qu'une des attractions principales c'est les dresseurs de singes et de serpents. Le spectacle de ces pauvres bêtes n'a rien d'impressionnant, deux minutes suffisent avant de passer à autre chose.
- pas loin de la place Jemaa el Fna, la mosquée Koutoubia, qu'on voit de loin!
- El Badi Palace, sympatique.

Et accessoirement des casinos ou on peut jouer au poker :)

Coté nourriture, je n'ai pas trouvé cela exceptionnel. La cuisine marocaine est pourtant réputé. Soit on a vraiment pas eu de chance, soit il faut payer une fortune pour trouver un bon restaurant. Je pensais me rabattre sur les pâtisseries, rien de bien fameux non plus. J'ai pourtant tenté 2 ou 3 fois avec des pâtisseries remplies de locaux.

De façon générale, les marocains sont plutôt sympas. Par contre les taxis est le gros point noir. La palme des plus pourris des 50 pays que j'ai pu faire, j'ai donc quand même une certaine expérience en la matière. Impossible d'avoir un trajet avec le compteur. Toujours à sortir du blabla pour dire qu'ils peuvent pas mettre le compteur. La seule façon d'avoir le compteur, c'est de rentrer dans un hôtel et de faire appeler un taxi. Cela coûtera 10/15 dirhams de plus, mais de toute façon le total sera moins cher que d'en prendre un et négocier un prix.
A noter aussi que le bus pour aller à l’aéroport coûte 30 dirhams de mémoire, de la place Jemaa el Fna. Le taxi est à 70 dirhams facilement de là. Donc si vous êtes deux, autant prendre le taxi ;-)

01 février 2016

Nouvel an Dubai

La nuit du 31 janvier 2015, je l'ai passe à Dubai pour voir le fameux feu d'artifice du haut de la plus grande tour du monde : Burj Khalifah.
En amuse gueule, il y avait un incendie à regarder dans un hôtel à quelques centaines de mètres dont voici la vidéo ci dessous :


Cela me rappelle il y a quelques années, en 2009, l'incendie de la CCTV pour le nouvel an chinois à Beijing dont j'ai été témoin également quand je vivais là bas. Pour rappel :


A croire que je deviens un spécialiste de voir des incendies lors du nouvel an!