28 février 2015

Incredible India

Comme je l'ai annoncé le mois dernier, je suis parti pour l'Inde récemment...mais pour 24 heures. En effet c'était juste un transit. Mais malgré que ce soit un transit, j'ai quand même bien du me prendre la tête pour faire le visa. Déjà le visa transit n'est quasiment pas connu et c'est dur de trouver des informations sur le sujet sur Internet. J'ai écrit à l'ambassade d'Inde mais ils ne m'ont pas répondu. Au moins la personne qui s'en occupe m'a avoué qu'il avait bien vu mon email mais il avait pas le temps d'y répondre compte tenu du cas particulier, c’était honnête.
Le formulaire pour demander le visa est une vaste blague avec des questions totalement délirantes. Du genre est-ce que je suis un homme, une femme...ou une personne transgenre, WTF?
Ou alors quelle est ma religion. Il y a tous les choix possibles sauf la réponse qui représente quand même un bon pourcentage dans le monde "no religion". Donc pour aller en Inde, on est obligé d'avoir une religion, alors j'en ai mis une au pif, une que je ne connaissais même pas.
Comme si le formulaire délirant ne suffisait pas, il faut aussi faire des photos spéciales dans un format que je ne connaissais pas. Heureusement je connaissais un photographe sur Phnom Penh (ou j’étais à ce moment) qui a pu me le faire.

Vient le grand jour, un trajet Bangkok => Mumbai par Air India. Il y avait genre une dizaine de menu différent à choisir sur le site de Air India pour la collation. Je me suis dit qu'on allait tester un truc fun avec "menu sans gluten". Grave erreur, les collations dans l'avion c'est pas de la grande cuisine mais là c'était vraiment immonde. Anyway j'arrive à minuit sur Mumbai. Etant un grand voyageur, je suis habitué aux scam des taxis, alors je demande au point information à quoi s'attendre. Il me dit pas de problème, il y a pas de scam avec les taxis.
Je vais un étage au dessous au lieu des taxis. Je monte dans un tacos, le mec me demande un tarif en roupie pour aller à mon hôtel. Je lui dit de mettre le taxi meter, il me dit non. Ahah il est beau le point information avec ses conseils! Finalement pour être sur de pas se faire avoir, il faut faire le paiement à un bureau qui vous donne un numéro de taxi. J'ai pas été déçu, j'ai eu le droit à un Sikh qui parlait pas anglais. Il était désespéré de m'avoir obtenu en client car il a senti que ça allait être galère... Avec raison.

Mon hôtel était qu'à 20 minutes de taxi de l’aéroport mais on a un peu galéré. On a demandé le chemin plusieurs fois à d'autres taxis quand ils parlaient anglais. Finalement ca va ils étaient cool et on est arrivé à bon port.

Arrivé à l’hôtel à une heure du matin, je suis reçu comme une merde, pourtant j'avais réservé et payé à l'avance. Le patron commence par me dire qu'il est complet, l'idée de chercher un hôtel dans la banlieue de Mumbai à 1 heure du matin ne m'enchante pas trop... Apres énervement et que je lui donne toutes les preuves que j'ai déjà payé, il me file une chambre (il était pas sencé être complet?). Je crois que c'est la chambre la plus hardcore que j'ai pu voir dans ma vie, pourtant j'en ai fait des hotels et guesthouses pourris en 40 pays. Un nid à moustique, un filet d'eau ridicule dans la salle de bain, juste à coté d'une avenue donc très bruyant, draps crades, lumière qui s'éteint pas. La nuit fut courte... 24 euros ça fait cher la nuit pour l'Inde.

Au réveil, je me tire vite et commence à marcher un peu au hasard car je ne sais pas vraiment où je me trouve. Ah oui parce qu'il y avait évidemment pas Internet non plus dans l’hôtel. Je vois un écriteau "beach" alors je me dirige dans cette direction. A mon arrivée sur la plage, je vois des dizaines de gens accroupis dans l'eau au loin. Je me rapproche, en fait ils sont tous en train de déféquer, ce qui se vérifie aux traces fécales tous les 3 mètres quand je marche dans le sable. Mmmh c'est donc cela "incredible India" et ses plages reconnues? Je voulais voir quelque chose de pas très commun, c'est réussi.

Je continue ma marche sur la plage et je vois au loin un mall, parfait je vais enfin pouvoir trouver internet. Malheureusement c'est visiblement encore en construction... mais je vois un Hilton. Parfait il doit bien y avoir Internet ici. C'est le matin et je n'ai pas mangé, et vu que 100% des gens que je connais ont été malades en Inde, prendre le déjeuner au Hilton et profiter d'Internet me semble pas mal. Malheureusement Internet est réservé aux clients de l’hôtel, payer le breakfast au tarif Hilton ne fait pas de nous des clients. Et bien dis donc, pour un pays ou l'IT est si évolué c'est quand même bien galère pour trouver une malheureuse connexion Internet. Alors je continue mon chemin et je trouve le Graal, un Starbucks. Encore une fois ici, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, il faut un numéro de téléphone pour accéder au wifi... Mais je n'ai pas de ligne active sur moi. Heureusement un serveur fait la manipulation et me file ses accès, je commence enfin à voir un aspect de la mentalité des indiens assez cool.

En regardant le net, je vois que le point d’intérêt principal de Mumbai c'est le "gate of India" en pleine ville. Je me rend donc là bas en taxi ce qui prend une heure. Je note au passage que pour aller à l'aéroport il est conseillé d'y aller bien à l'avance car c'est loin et peu avoir beaucoup de trafic. Petite surprise en allant en ville, on passe un pont (le toll) et cela coûte quelques euros de plus non prévu dans la course fixé avec l’hôtel. Ah oui aussi le taxi qui était pourtant "officiel" du Hilton a tenté une gruge en me proposant au tiers du chemin de prendre un autre taxi pour le même prix, mais plus petit et de qualité inférieur sous prétexte que son air conditionné ne marchait pas. Je lui ai dit qu'il n'y a pas moyen et que je moquais de la clim, comme par hasard celle-ci a remarché 3 minutes après. Décidement quel que soit le pays dans le monde il faut toujours qu'il y est une tentative de gruge de la part des taxis...

J'arrive au Gate of India et le centre historique. C'est pas mal mais pas non plus le meilleur truc que j'ai vu dans ma vie, cela ne reste qu'une porte. Ensuite je me balade au hasard dans la ville pendant 3-4 heures. L'architecture coloniale anglaise des bâtiments est intéressante, la ville est plutôt sympa, je m'attendais à pire.
En me promenant au hasard je vois une espèce de grosse cathédrale qui attire mon attention. Je rentre dans le complexe de plusieurs bâtiments pour me promener, il s’avère que j’étais visiblement dans un tribunal!
Je me suis promené 30 minutes dedans au milieu des dizaines de salles d'audience sur 5 étages des bâtiments, les avocats étant de partout avec leurs costumes traditionnels anglo saxons. J’étais le seul étranger car c’était pas vraiment une attraction touristique, pourtant j'ai bien plus trippé à faire cette visite non conventionnelle que les attractions classiques.

En sortant du bâtiment, ma promenade m'a amené à voir les fameux intouchables qui traînent dans les rues. Ils font simplement leurs vies, il n'y a pas de demandes de leur part. D'ailleurs de façon générale cela m'a étonné mais absolument aucune personne est venu me demander quelque chose apart un photographe du gate of india qui est parti directement quand je lui ai dit non. Cela change des autres pays d'Asie ou on est souvent harcelé (tuk tuk, lady boum boum, etc.). A Mumbai, j'ai marché pendant plus de 3 heures dans les rues et j'ai noté une grande indifférence. Chacun fait sa vie, même pas un regard d’étonnement de voir qu'un étranger marchait seul, dans des quartiers parfois  chelous (je me suis un peu perdu dans des quartiers trashs). Par contre on me renseignait facilement quand j'avais une question. Je n'ai fait que 24h, il faudra que je revienne plus tard pour quelques jours pour mieux me rendre compte, mais à première la mentalité indienne est pas mal.

L'image de l'Inde, c'est souvent les indiens debout sur le toit des trains et toutes les portes ouvertes. Je suis passé pas loin de la gare, et effectivement j'ai pu voir ce spectacle. Du moins le train qui roulait avec toutes les portes ouvertes et les indiens avec le nez dehors, au détriment de toutes les règles de sécurité de bon sens.

L'image de l'Inde c'est aussi des cadavres dans les rues. J'ai aussi eu droit à ce spectacle, en voyant une ou deux personnes allongées sur le sol recouvert d'un drap. Je ne me suis pas approché pour vérifier le pouls, mais à mon avis c'était la fin. Ceci dit je m'attendais à pire, j'ai eu droit à plusieurs histoires bien plus hardcore plusieurs années auparavant.
La première histoire me vient d'un pote qui était en Inde il y a 15 ans et en sortant de l'aéroport a vu des dizaines de cadavres les uns à coté des autres.
La 2eme histoire est encore plus glauque, une personne me racontait l'horreur de voir des personnes se baigner dans le Gange au milieu des cadavres à moitie calcinés. Apparemment d'après ce qu'il m'a dit, les crémations sont plutôt à l'ancienne avec quelques morceaux de bois ce qui fait que ce ne sont pas des cendres qui sont déversés dans le Gange (suivant les traditions) mais les morceaux du corps à moitie calciné...

Bref, le slogan du bureau de tourisme de l'Inde c'est "incredible India". Effectivement en 24h, j'ai vu pas mal de choses incredible, ce qui classe l'Inde dans le top3 des pays qui sont vraiment hors norme, avec la Chine et les Philippines.

Aucun commentaire: